La petite hydroélectricité


Source France-Hydro Electricité 2014

 

L’hydroélectricité en France :

—Production annuelle moyenne de 67 TWh, avec des variations liées aux précipitations

  • 13 % de la production électrique française
  • Plus de 80% de la production d’électricité renouvelable

—20 % des capacités électriques françaises avec 25 400 MW de puissance installée

  • 7,6 GW de centrales au fil de l’eau (36 TWh)
  • 13,5 GW de centrales de lac et d’éclusée (31 TWh)
  • 4,3 GW de STEP

—2 225 installations (en 2010)

  • 1 420 installations d’une puissance < 1 MW
  • 290 installations d’une puissance > 10 MW

 

Focus sur la petite hydroélectricité en France :

—Un peu plus de 2 000 petites centrales sur 250 000 km de rivières

—Production annuelle de 7,5 TWh

  • Environ 10 % de la production hydraulique en France
  • Environ 1,5 % du total de l’énergie électrique nationale

—2 000 MW de puissance installée

 

Une énergie indispensable :

  • La seule énergie de pointe qui n’émet pas de gaz à effet de serre
  • Permet une production d’électricité souple et proche des lieux de consommation
  • Le moyen de production le + simple pour moduler et assurer l’équilibre offre/demande du réseau
  • Les centrales au fil de l’eau
  • alimentent des sites isolés
  • soutiennent le réseau de distribution
  • s’intègrent à l’environnement
  • Développement des centrales hydro HQE

 

Une source de développement économique local, régional et national :

L’hydroélectricité permet de :

  • créer puis maintenir des emplois locaux, non délocalisables, pendant la construction puis l’exploitation de la centrale
  • produire de façon décentralisée une énergie à l’échelle des territoires
  • contribuer souvent aux autres usages de l’eau : apports évidents des aménagements pour le loisir ou le tourisme, l’irrigation…
  • contribuer aux finances publiques : 40 % du chiffre d’affaires tous impôts, taxes, redevances confondues, (hors redevances sur le chiffre d’affaires des concessions)

 

Une énergie compétitive :

L’hydroélectricité est l’énergie renouvelable la plus compétitive. Elle bénéficie des tarifs d’obligation d’achat les plus faibles et ne coûte quasiment rien au consommateur :

Energie la moins chère :

  • —1 KWh de petite hydro : 5 à 7 cts € en moyenne (non subventionnée)
  • —1 KWh de solaire : 30 cts €
  • —1 kWh d’éolien :  autour de 8cts€/kWh (mais intermittence et nombre d’heures inférieur)
  • 1 MW installé coûte 3 à 4 millions d’euros (selon la chute, le lieu)
  • Rendement énergétique exceptionnel :  80 % de la puissance de l’eau est convertie en énergie

 

L’hydroélectricité : atout essentiel du système électrique et pilier de la transition énergétique :

  • —Énergie renouvelable au meilleur rendement énergétique
  • Respectueuse des milieux naturels dans lesquels elle s’insère : la haute qualité environnementale
  • —Économiquement efficace : filière mature, pas loin de la parité réseau, coûtant peu au consommateur
  • —Participant à la croissance : filière d’excellence, exportatrice et irriguant le tissu économique local
  • —Ne nécessitant pas d’adaptation majeure du réseau de distribution